Pour le manager, c’est à la fois :

  • une obligation morale
  • une nécessité économique
  • une urgence sociale

Faire grandir fortifie la confiance :

  • en ses propres capacités et compétences
  • en la volonté du supérieur d’assumer ses responsabilités de coach
  • en l’équipe à laquelle on appartient et dans laquelle on se sent prêt à jouer pleinement son rôle.

La confiance naît de l’engagement. Sur ce point, l’enjeu de la formation est essentiel. Il répond aux besoins et attentes d’une société en perpétuelle évolution, aux exigences de promotion sociale et à l’impératif de performance économique. La formation favorise par ailleurs l’émergence d’un référentiel culturel partagé.

Pour le cabinet McKinsey, « les compétences humaines sont l’actif le plus sûr et ayant le plus de valeur » La formation est un moteur de la confiance. Oser la diversité, organiser la production et la circulation d’idées, identifier les talents et les accompagner la renforce. L’armée de terre consacre 15 à 20% du temps disponible en formation… et recrute 50% de ses officiers parmi les sous-officiers et soldats, et 70% de ses sous-officiers parmi ses soldats. C’est une vraie école de promotion sociale par la confiance.

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.